LA PROG DU REX – DECEMBRE 2019

Dans le cadre d’un nouveau partenariat avec le Rex Club, Assas Sound Code est heureuse de pouvoir introduire ce club culte aux non initiés et présenter chaque mois ses programmations.

Décembre. Le froid, les galops, la nouvelle année qui nous rajeunit pas et surtout les retours de soirées sous – 5 degrés. C’est à partir de ce mois-là que tu commences à avoir besoin de trouver la deter pour aller zouker sur ton « boom boom de sauvage » préféré et c’est aussi à partir de ce moment là que tu te demandes comment tu vas faire pour tenir encore janvier, février et mars… Autrement dit : the (fucking) « winter is coming » et ça, tu le sais, ça va être rude.

Heureusement, Paris et ses grands boulevards offrent des surprises qui redonnent le sourire pour traverser cette épreuve qui va durer encore quelques semaines. Equipé.e de ton meilleur bonnet, de ta grosse veste et de tes sneakers défoncées, Assas Sound Code te propose d’aller faire la fête au rythme du mythique Rex Club. Les plus fanatiques n’ont même plus besoin de présentation, mais bon, pour ceux qui débarqueraient dans le vaste univers de la musique électronique, celle-ci est indispensable… On pourrait même dire qu’elle s’impose !

En quelques mots, le Rex Club a été le pont entre la culture rave et notre beau pays qu’est la France. L’aventure commence en 1988, lorsqu’une équipe d’organisateurs anglais proposent à Christian Paulet (régisseur du Rex) d’organiser une soirée avec un son venu de Chicago appelé l’acid-house. Cette team de joyeux lurons amènent d’ailleurs avec eux le « papa » de tous les français : Laurent Garnier. En quelques mois, le Rex deviendra son fief et le club, un temple pour tous les jeunes de la capitale pendant la décennie 90. Comme vous l’avez compris, si vous allez au Rex, vous allez en soirée mais aussi danser sur une piste de danse foulée par de nombreuses générations. Et ça, les programmateurs le savent, c’est pourquoi ils concoctent toujours des prog’ aux petits oignons… Et pour ce mois de décembre, c’est bouteille de champagne et caviar qui sont à la très sophistiquée carte du club.

Les premiers soirs du « countdown until 2020 » accueilleront une soirée tournée autour de la techno percutante de Darzack et de son nouvel album chez Maison Béryl. Ainsi qu’un mood ensoleillé le lendemain avec la soirée « Superdiscoteca Residency ».

Une nuit menée par notre Myd préféré, de chez Ed Banger Records, en compagnie de ses potes Breakbot et Sam Tiba.

Toujours dans la même semaine, Joris Voorn et Patrice Baumel viendront faire planer et voyager le public, suivi de Trym et de sa vibe warehouse singulière.

Si cela ne suffisait pas, Casual Gabberz Records et la dynamique Miley Serious viendront aussi tester vos plus beaux moov’ de « hakken » pour deux soirées endiablées.

Puis, une atmosphère lilloise prendra place dans l’enceinte du Rex avec les orga du Name Festival qui inviteront un virtuose de la techno berlinoise 135bpm : le grand Marcel Dettmann, qui sera aux côtés de APM1 et Iasuke.

De plus, le Club Trax, version dansante du magazine prendront les reines pour une soirée avec la néerlandaise la plus groovy nommée Carista. Elle sera accompagnée du phénomène David Vunk, fondateur de Moustache Records, qui assurera un set des plus varié et dynamique. Lui-même subordonné par le duo parisien Les Yeux Oranges qui apportera une touche lounge-tropicale à cette soirée qui vous transportera sans aucun doute.

Par ailleurs, le collectif EXIL passera aussi derrière les platines avec une soirée 100% « Made in Germany » avec une tête d’affiche de grande qualité qui n’est autre que Len Faki.

L’atmosphère s’assombrira avec le duo SHDW & Obscure Shape, amateurs de sonorités industrielles au BPM élevé, ainsi qu’une collab’ entre Acierate & Tham qui vous transportera directement dans un bunker de l’Allemagne de l’Est.

En plus de tout ce beau monde, vous pourrez retrouver aussi le collectif La Quarantaine qui invitera Clair aka Brulée, Ilivor et Mercury 200 pour un live.

A ajouter à cette programmation de fin d’année, la soirée Young Ethics Tour accueillera Piu Piu ou encore la house suédoise de DJ Senfield.

Et enfin, le 26 décembre une nuit progressive et planante menée par le duo italien Undercatt. A leur côtés dans le cockpit du Rex, les français Edouard ! et DJ Moon viendront aussi piloter le dancefloor. Ce dernier d’ailleurs, ajoutera une touche tech-house à cette nuit signée Overground.

Enfin, pour le 31 décembre, une soirée où la France sera à l’honneur pour vous guidez tout droit vers 2020 : Kristofo, Papa est Maman, Antony Adam avec une techno de l’est tout droit venue de Metz et le parisien mordu de minimale Raphaël Murillo.