DOA invite Terrence Parker

Jeudi dernier, plusieurs membres d’Assas Sound Code étaient présents à la soirée de l’association Dauphine On Air aux Caves Lechapelais.

Pour son événement, la radio étudiante de Dauphine a sorti les grands moyens en recevant le légendaire DJ américain Terrence Parker. 

Actif depuis plus de 35 ans, le musicien originaire de Détroit, lieu mythique de la musique électronique, est aujourd’hui une figure culte de cette scène musicale, ayant connu un important succès commercial notamment avec son album Detroit after Dark et coutumier des tournées internationales depuis plusieurs décennies déjà.

C’était donc avec hâte que nous nous apprêtions à assister à la performance de cet importantissime musicien aux Caves Lechapelais.
Enfouis sous terre vers la Place de Clichy, ce lieu permet de créer une atmosphère unique, avec une luminosité naturelle inexistante et un caractère authentiquement underground. L’organisation avait mis au point des séquences d’éclairages saccadées et mouvementées, s’ancrant bien dans les choix musicaux du DJ et pouvant renforcer l’énergie dégagée par son mix.

 

Terrence, toujours doté de son fameux téléphone en guise de casque, débuta sa performance aux alentours de 23h. D’une durée de deux heures, son set alterna de façon rapide et parfois quelque peu brutale des morceaux aux apparences plus commerciales, alliant à sa house des sonorités hip-hop et des vocaux auto-tunés, et d’autres ayant plus profondément marqué l’histoire de la musique électronique tel que The Bells de Jeff Mills ou encore Mommy What’s a record de Kerri Chandler. Malgré ces enchainements parfois surprenants, Terrence Parker sut les intégrer au sein d’un set techniquement très impressionnant avec des transitions parfaitement exécutées et un usage régulier et très réussi du scratch.

Au niveau de l’ambiance, la réception de ce grand DJ s’apparentait plus à une soirée étudiante qu’à une grande soirée de musique électronique auxquels Terrence a sûrement plus l’habitude d’assister, étant donné le choix d’horaire et la foule présente. Cependant, cela n’a pas semblé empêcher les personnes présentes d’apprécier le spectacle proposé, la salle ayant été bien remplies et les gens semblant globalement profiter du contenu proposé.

En somme, bien que certains choix musicaux aient pu surprendre et que l’ambiance générale fut différente de ce que l’on peut attendre lorsqu’un tel DJ est reçu, ceci n’empêcha pas le bon déroulement de la soirée au cours de laquelle chacun pu apprécier ce moment passé avec Terrence Parker avant qu’il se lance dans sa tournée européenne qui le verra notamment repasser par Paris le 17 avril au Point Ephémère. Un grand nom de la musique à voir si possible !

Victor Goury- Laffont.