ASC’s LUNAR EXPERIENCE 000

Samedi 10 mars, ASC s’est rendu à la soirée « Lunar », organisée par le collectif Beyond The Doors. Ce jeune collectif a vu grand pour sa première édition intitulée Lunar Expérience 000.

Les organisateurs ont choisi d’investir la salle du Paris Event Center, située à porte de la Villette dans le 19ième, afin d’y accueillir les plus grands noms de la scène techno, de 22h30 à 9h. Les internautes et fans de musiques électroniques ont été très enthousiastes dès l’annonce des premiers noms de la programmation.

1h : Arrivée dans le hangar de plus de 45. 000 mètres carrés et d’une capacité de 8000 personnes. Dès l’arrivée, on peut apercevoir l’espace CHILL-OUT, constitué d’une structure de palettes de bois et entouré de néons verts, qui seront, tout au long de la soirée, le point de repère des membres de ASC.

A partir de 1h jusqu’à 3h, Radio Slave prend possession du Hangar. Sa facilité déconcertante à mélanger toutes les grandes tendances de la house et de la techno conquis la foule. En même temps, ce n’est pas pour rien qu’il est considéré comme la figure centrale du renouveau de la House progressive Britannique.

3h : Direction la deuxième scène cachée derrière un grand mur noir pour aller danser sur les sons funky et colorées du crew Camion Bazar. Jamais déçu par leurs performances, leur concept atypique, mêlant rythmes groovys et scénographies, est toujours aussi surprenant.

3h-4h : C’est en live que Recondite nous livre de l’Acid House intimiste et cérébrale, et nous fait danser sur ses tracks sombres et mystiques. Sa musique introspective nous fait vibrer et nous transporte dans un univers de nature sauvage. C’est certainement cette subtilité qui le démarque des autres dj. C’est en live qu’on reconnait son vrai talent – bien qu’on ait pu constater un léger décalage du son.

4h-6h : Le duo d’origine italienne Mind Against a vu le début de son set coupé pendant au moins 5 bonnes minutes, mais cela ne l’a pas empêché de produire une expérience musicale captivante ! A la croisée entre deep, techno et house, ce duo italien nous invite à entrer progressivement dans une transe magnétique.

29026456_1136477183156035_5657113163154325504_o

6h-9h : Ben Klock nous offre un set pur, massif et énergique comme on les aime. Dommage pour l’importante réduction du son durant le set de l’artiste, connu pour son coté perfectionniste et sa volonté d’offrir une expérience techno toujours plus pointue. Ayant habitué son public à des performances incroyables, la communauté a été déçue par le manque de créativité et d’investissement de sa part, une fin de soirée plutôt décevante…

Après 9h : Pour l’after, le Glazart ouvrait ses portes aux plus passionnés.
Côté technique : La qualité de la musique était au rendez-vous, cependant les enceintes n’étaient pas très performantes !

  • Côté décor : L’expérience Lunar y était. La qualité de la scénographie a été appréciée du public. On valide l’effort de décor et la volonté des orga’ de vouloir créer une atmosphère intergalactique.
  • Côté prix : Assez cher pour des performances qui rencontrent de vives critiques provenant du public.

Zoom sur un projet : Les plus chanceux ont pu observer le tournage d’un court métrage réalisé par de jeunes réalisateurs, dans le cadre du concours des 48h de l’ESRA. La majeure partie du film a été conçue pendant cette soirée. On vous invite à le regarder, et à découvrir les plans réalisés pendant la soirée, ainsi que la musique de l’artiste 2 + 2 = 5 intitulée « Everything comes to an End » ici. Un nouveau projet est également en cours et portera là encore sur des scènes essentiellement tournées à LUNAR.

Le désir du collectif d’instaurer un nouveau genre de soirée fut un peu trop ambitieux au regard des réalités de l’organisation d’un tel évènement.
En bref… le manque d’effectifs au niveau de la sécurité, les coupures d’électricité, et la non-étanchéité des casiers à l’extérieur ont eu raison de leur vision d’une fête intimiste et fraternelle…

ASC était donc sur la planète Lunar pour vous rapporter tous les moments de cette soirée ! Soyons objectifs concernant cette toute première soirée de lancement du jeune collectif, qui a fait tout son possible pour réaliser la meilleure expérience possible ! Obligé de constater que l’équipe d’Assas Sound Code a passé une très bonne soirée.

Victoire Ricquart.