Report – Weather Winter 2016

Assas Sound Code au Weather winter.

Très attendue, la session winter du weather festival a tenu toutes ses promesses : une soirée hors-normes pour fêter comme il se doit la fin du premier semestre. Assas Sound Code y était.

En entrant dans le Paris Event Center, on comprend tout de suite que la soirée va être magique : 2 warehouse bouillantes, des centaines d’autres fans de techno-house survoltés et prêts à en découdre avec le dance floor de la porte de la Villette, un jeu de lumières parfait, et même un carambolage de voitures en décor derrière les DJs du hall A.

Le lyonnais Kosme, le berlinois Blind Observatory et l’Unforessen Alliance (4 Djs réunis pour un live d’une heure à huit mains !) ouvrent les hostilités. Puis Marcel Dettmann prend les commandes des platines du grand hall pour l’un des grands moments de la soirée. L’expérimenté DJ allemand, résident du Berghain à Berlin, a littéralement transformé la warehouse en chaudron par un set techno puissant venu d’ailleurs. Peter Van Hoesen, véritable boss de la techno belge, prend ensuite le relais pour le début d’un set de 3 heures.

Après un début de set tout en maîtrise, il est alors temps de changer de hall pour assister à la fin du set du jeune niçois Sweely (qui restera la découverte de la soirée) et au début du closing de Laurent Garnier. Devant une warehouse en fusion, le patron de la techno française enchaîne les passages mélodiques et les montées en ébullition, un moment qui restera longtemps gravé dans les mémoires ! Une énième fois, il a montré qu’il était bien LA référence de la musique électronique en France. L’heure tourne, lolo remercie deux, trois fois la foule qui scande son nom et qui reste pour l’applaudir.

Un dernier quart d’heure dans le hall A pour le final du B2B Van Hoesen-Donato Dozzy et il est déjà 8 heures. Le jour s’est levé, et il est temps de quitter les lieux avec plein de souvenirs dans la tête : c’était tout simplement génial.

 

Quentin Pasquiou